Pop art

Le mouvement Pop Art est né en Angleterre en 1950 et se développe aux États-Unis, dans un esprit encore plus innovant, dix ans plus tard.

Pop art

La publicité est alors en plein essor, tout comme la société de consommation, mettant à la disposition des ménages de plus en plus de biens et produits. Le Pop Art les isolera pour les rendre iconiques, et accentuer cette impression de pénétrer dans une ère nouvelle. Combiné à d’autres objets ou exposés seuls, ils inviteront à la contemplation, tant ils se positionnent en objet ou personnalité « culte ».

Le Pop Art représente un état d’esprit qui sacralise ce qui constitue la société, ses comportements face à la consommation, ses addictions, l’intérêt débordant qu’elle apporte à des êtres ou des choses.

Le Pop Art se caractérise aussi par les techniques employées pour concevoir des œuvres picturales. Elles empruntent à la publicité et à la bande dessinée. Elles peuvent être assez industrielles, et l’acrylique y est présent, tout comme la sérigraphie. Le Pop Art a révolutionné la notion d’art en peinture, créant des œuvres atypiques, parfaitement en dehors des codes et des procédés anciens.

Ce mouvement utilise des symboles populaires, mais aussi des supports, des représentations, des procédés qui ne sont pas coutumiers dans l’art, ce qui peut s’avérer au départ, déstabilisant. Ce courant détonne et étonne, véritablement de son temps, résolument moderne et engagé.

L’avant-gardiste du Pop Art est Andy Warhol capable de reproduire par exemple une canette de soupe en plusieurs exemplaires identiques, sur un tableau qui la sublimera et la transformera en œuvre. La notion d’unicité n’existe plus, de même que le caractère « noble » et élitiste de la peinture.

Ce courant artistique rend hommage au plus grand nombre en mettant en scène des biens de consommations courantes ou des acteurs tel Marilyn Monroe et des chanteurs adulés, dont Mick Jagger.

Il témoigne des préoccupations et des envies d’alors.

Parmi les artistes du Pop Art figurent aussi Roy Lichenstein, David Hockney, Jasper Johns, Keith Haring, Romero Britto, Yves Klein, Richard Hamilton.

Aujourd’hui encore, l’influence du Pop Art rejaillit sur le street art, le graphisme, servi par des techniques et des matériels qui se sont encore améliorés.

Autres mouvements

Gravida tempor dui, vel tempus tellus.

RenaissanceRenaissance

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

RomantismeRomantisme

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

SurréalismeSurréalisme

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

Copyright Refart © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation
Art | Histoire de l'art | Dossiers artistiques
Refart