Abstrait

L’art abstrait est un mouvement artistique qui naît au début du 20e siècle et se répercute dans la sculpture et la peinture.

Abstrait

C’est le russe Kandinsky qui est considéré comme la figure fondatrice du concept. Exposée en 1913, une de ses aquarelles, Sans Titre, lance la révolution de l’art abstrait. Elle est composée de traits et de taches de couleurs, qui peuvent laisser perplexe un spectateur non initié à ces nouveaux formats et forme d’expression. Cet étonnement de la part des observateurs passionne les peintres qui s’essaient à l’abstrait, leur laissant libre interprétation de leurs œuvres, n’obéissant pas à un quelconque académisme.

Car cet art ne représente pas ce que l’on voit du monde, ne reproduit pas la réalité visuelle, mais s’exprime et recherche l’émotion par des choses, des formes, des couleurs, dans un total esprit de liberté, et le plus souvent sans modèle puisqu’il n’est pas question de copier ou de s’inspirer de quoi que ce soit. Il se définit comme s’opposant totalement à l’art figuratif. Dans un premier temps, le cubisme et futurisme y sont associé.

Utilisant des formes géométriques, des lignes épurées, monochromes ou de couleurs mélangées, Malevitch, Kupka, Delaunay, Klee, seront les autres instigateurs de cette peinture si contemporaine. Parmi les tableaux les plus réputés de cette période l’on peut citer le Cavalier Bleu de Kandinsky, la Ville de Paris par Delaunay, la Croix de Malevitch, la Composition XIV de Mondrian, et d’autres encore qui viendront enorgueillir l’abstraction par leurs talents et leurs toiles, atypiques, surprenantes, déstabilisantes parfois.

Ces œuvres ne s’expliquent pas, il est difficile de les définir.

Elles doivent être vues, pour pouvoir être interprétées, et ne s’imposent pas, à l’inverse de la peinture d’autres courants artistiques. L’abstrait s’offre au regard, sans être forcément décryptable. Chacun suivra le fil de son instinct et de ses pensées pour l’analyser. L’artiste l’a créé de manière personnelle, avec une intention qui lui est propre. Par contre, lorsqu’il l’expose au public, libre à ceux qui se penchent sur la toile de le recevoir en fonction de leur propre appréciation.

Le peintre n’oblige pas à la compréhension de son travail, dans lequel l’espace revêt une autre dimension. Force est de constater qu’a priori, une peinture abstraite ne représente rien. À chacun d’y voir ce dont il a envie. L’art abstrait inspirera l’art minimaliste, qui simplifiera à l’extrême la peinture, l’architecture, la sculpture.

Autres mouvements

Gravida tempor dui, vel tempus tellus.

BaroqueBaroque

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

ExpressionnismeExpressionnisme

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

ImpressionnismeImpressionnisme

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

Copyright Refart © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation
Art | Histoire de l'art | Dossiers artistiques
Refart