La Jeune Fille à la perle, une œuvre issue des « tronies »

La jeune fille à la perle est une œuvre du peintre néerlandais Johannes Vermeer réalisée en 1 665. Il est issu du courant pictural des « tronies » qui emprunte des éléments au portrait, à la peinture d’histoire et à la scène de genre et présente souvent une partie d’un seul personnage.

La Jeune Fille à la perle
La Jeune Fille à la perle, oeuvre d'art par Johannes Vermeer Agrandir
  • Titre : Jeune Fille à la perle
  • Date : 1665
  • Style : Baroque
  • Dimensions : 44,5 x 39 cm
  • Genre : Portrait
  • Voir l’oeuvre : Musée Mauritshuis, Pays-Bas

La Joconde du nord

Par la dimension et la position du portrait de la jeune fille, le tableau est souvent désigné comme la Joconde du Nord, révélant comme son aîné, un caractère féminin au regard spécifique. L’adolescente en buste qui y figure fixe, elle aussi, le spectateur d’une manière particulière.

Un classique de l’art européen

L’œuvre de Vermeer incarne à merveille l’âge d’or de la peinture néerlandaise, entre 1600 et 1700. L’atmosphère qui s’en dégage parle véritablement à celui qui le contemple. Réalisé sur toile et à l’huile, de taille moyenne, elle est présentée dans un cadre en bois aux motifs floraux.

Descriptif

Il dévoile le buste, avec des épaules légèrement tournées vers la gauche et le visage d’une adolescente aux traits purs. Elle semble regarder celui qui l’observe et sa bouche est légèrement entrouverte comme pour parler, avec des lèvres rouges et pulpeuses. Le fond du tableau est noir.

Une coiffe modeste pour un bijou précieux

La jeune personne affiche un turban, bleu outremer, surmontée d’une étoffe jaune assortie à sa blouse, qui pend élégamment dans son dos. Elle porte à son oreille gauche une grosse perle qui diffuse un jeu de lumière scintillant rejaillissant sur son visage.

Pourquoi porte t’elle une perle ?

Vermeer met en scène les perles dans ses tableaux. Symbole féminin par excellence, elles sont portées en parure. La perle de ce tableau incarne plus que toute autre la chasteté. Ses détracteurs opposent la théorie qu’il ne s’agirait pas d’une perle mais d’une simple pièce de verre.

L’innocence personnifiée

Sa bouche charnue d’enfant, ses lèvres rosées, son regard pur et la perle contribuent à entretenir une ambiance puérile, vierge de toute malveillance à l’égard du monde. L’histoire raconte qu’il pourrait s’agir d’une des filles du peintre ou de l’une de ses servantes, inspirante à souhait.

Peu d’informations sur sa commande

La commande du tableau est attribuée à deux personnes sans que les spécialistes soient réellement arrêtés à l’un en particulier. Il pourrait s’agir de celle du boulanger Van Buyten, à moins qu’il n’ait été créé pour Van Ruijven, le riche précepteur et ami de Vermeer.

17 florins pour un chef-d’œuvre hors norme

La jeune fille à la perle sera vendue quelques florins lors d’une vente aux enchères en 1 696. Passant dans les mains de quelques notables de Delft, il tombera dans l’oubli durant deux siècles. Apparemment non signée et poussiéreuse, un collectionneur l’achètera pour une misère.

Un nettoyage révélateur

Le collectionneur avisé, Arnoldus Andries Des Tombes, avait vu juste. Une fois la toile rafraichie, le nom du peintre dont la côte s’est affirmée apparaît. Il le léguera au Musée Mauritshuis à sa mort, en 1902. Toujours en place dans les lieux, il en est la pièce maîtresse.

Une nouvelle restauration

En 1994, la toile a été entièrement restaurée, en public, afin de faire profiter les amateurs d’art de cette nouvelle jeunesse. L’ancien vernis jaune est enlevé et remplacé, ravivant les couleurs d’origine. Se faisant, une marque d’humidité peinte a été révélée à la commissure des lèvres.

La « camera obscura »

Tel est le procédé technique que Vermeer a utilisé pour peindre son œuvre. Une méthode qui offre une apparence quasi photographique à la toile. Un effet accentué par le contraste entre la carnation douce de la peau de la jeune fille et le fond sombre. Une pure merveille.

Autres oeuvres d'art

Gravida tempor dui, vel tempus tellus.

La Jocomde La Jocomde

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

La liberté guidant le peuple La liberté guidant le peuple

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

La naissance de venus La naissance de venus

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam ut turpis sagittis

Copyright Refart © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation
Art | Histoire de l'art | Dossiers artistiques
Refart